Défi "confinés inspirés"

Défi J1 : En balade… (4)

J’ai croisé des promeneurs tardifs dans ma boîte mail…
Marie, Pierre et Monique nous invitent à les suivre : allons-y !

Photo : Smellypumpy

Balade (Marie)

Photo : Abdallah Maqboul

Dans le magnolia deux pies jacassent,
une tourterelle roucoule sur le zinc,
un chat noir indolent passe sur le muret,
jazz matinal.

Je regarde le ciel,
j’enfourche un cumulus en forme de cheval,
et galope dans le firmament.

La balade en bord de mer (Pierre)

Dans notre vie d’avant le coronavirus, la balade au bord de l’Océan représentait pour les deux retraités que nous sommes un double impératif. 

D’abord cela nous permettait de respirer cet air iodé qui commençait une nouvelle journée pleine d’imprévus. 

Ensuite, et pour écouter les conseils du cardiologue, il me fallait absolument perdre un peu du poids emmagasiné.

Nous avons un rituel bien rodé qui rythme le cours de cette balade matinale…

Après un lever quotidien intervenant toujours entre 6h et 7h30, nous prenons un solide petit déjeuner avec une tisane pour Jacqueline tandis que j’opte plutôt pour un grand bol de café noir. Le tout est accompagné pour chacun de nous de trois ou quatre tartines de pain grillé à l’odeur agréable pour les papilles que nous beurrons de façon consciencieuse. Nous goutons aussi une cuillerée de miel d’acacia pour l’une ou de châtaigner pour l’autre.

Ensuite c’est la douche qui réveille et donne envie de sortir. Nous quittons le domicile souvent vers 10 heures après le ménage et la préparation du repas…

En attendant Jacqueline, je fais une ou deux grilles de mots croisés ou fléchés. 

Chaussés des baskets qui sont préférées à nos chaussures de ville, nous décidons du parcours qui va durer au moins une heure. Nous essayons de varier le trajet et sa durée.

Mais invariablement c’est le bord de mer qui nous attire le plus. Arrivés au début de la plage à d’Orbigny nous commençons notre balade qui peut paraître par certains côtés assez romantique. Nous longeons le bord de mer pendant deux ou trois kilomètres et nous arrivons près de la maison “sans nom”. 

Cette balade nous permet de réfléchir, de discuter des problèmes et souvent nous mettre d’accord pour trouver la meilleure solution. Rien ne me semble plus agréable de cette marche au bord de l’Océan. Le paysage change sans arrêt entre les couleurs du ciel et la nature de la mer. Comme dit mon épouse, elle aime savoir que la mer est là, si proche de nous…

Il est temps pour nos vieilles jambes de prendre le chemin du retour. Pour changer de décor, nous empruntons l’intérieur de la ville.

Quel plaisir de découvrir les demeures aux vieilles pierres meulières dans le calme de la balade matinale.

Pour finir le parcours en beauté on s’accorde un petit détour au salon de thé de Rachel !

En balade (Monique)

Sitôt le petit déjeuner
J’aime aller me promener
C’est un moment privilégié
Pour bien commencer la journée.

Nous habitons à la campagne
C’est donc par les chemins environnants 
Que nous allons chaque matin.

En ce moment c’est le printemps 
Et le soleil est bien présent.
J’aime cette saison. 

Les oiseaux chantent à qui mieux mieux.
Je crois que ce matin j’ai entendu pour la première fois le coucou.
Je n’avais pas un sou.
Tant pis !

Les arbres sont en fleur. 
Au passage ça embaume l’aubépine.
Les premières fleurs sont au rendez-vous. 
J’aurais envie de partager ces images avec nos enfants.
Une photo. Mais je n’ai pas mon téléphone ! 
Encore tant pis !

Savourer à fond le moment présent.
Marcher d’un bon pas.
Respirer à pleins poumons.
Un grand bol d’air et de nature avant de rentrer
Et les activités …
De retraités…
Peuvent commencer… Après un bon café !!!

1 Comment

  1. J’ai beaucoup aimé la balade de Marie
    “enfourcher un cheval en forme de cumulus”…

    Court et efficace, très joli

    Bravo à tous, c’est très sympa cet échange

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *