le début de l'aventure
L'atelier d'écriture

Une rencontre (et le coeur qui bat)

Bien sûr, on s’était un peu parlé par mails, mais vous savez ce que c’est… Quelques mots échangés ne permettent pas de savoir à coup sûr si on va s’entendre, se découvrir des atomes crochus. On ne sait ni à quoi la personne ressemble, ni ce qu’elle dégage en chair et en os. J’étais donc un peu anxieuse à l’idée de ce premier rendez-vous…

La veille, je me suis endormie tard.

J’ai ressassé les paroles que je ne voulais surtout pas oublier de prononcer. J’ai commencé à dresser une liste des questions qui me passaient par la tête. Et puis la liste s’allongeait, s’allongeait, et j’ai réalisé que c’était sans doute trop indiscret pour une première fois, mais que peut-être plus tard, j’en apprendrais davantage.

J’ai imaginé mon désarroi si jamais je me retrouvais toute seule au rendez-vous.

Je me suis demandé si on allait se plaire, si la magie allait opérer dès le début, si on aurait envie d’aller plus loin, de se revoir.

Si, de mon côté, j’étais prête à tout recommencer avec la même passion. Si je ressentirais, encore une fois, cette curiosité joyeuse : découvrir l’autre, dans son histoire, ses idées, ses goûts, ses non-dits ; l’écouter, l’entendre.

J’ai songé à ma tenue, enfin ! Et c’est en passant en revue mes robes et mes t.shirts que j’ai dû m’endormir…

Je me suis réveillée pleine d’allant.

J’ai assorti mes vêtements à ma bonne humeur du jour. Des couleurs !

Je suis arrivée un peu en avance, mais je n’étais pas la seule !

J’ai sans doute monopolisé la parole, au début. J’ai un peu mélangé l’ordre de ce que je voulais raconter, mais je crois n’avoir pas oublié grand-chose de ce qui me tenait vraiment à cœur.

Et puis on a parlé. On s’est écoutés.

Il y a eu des sourires et quelques regards complices, des marques de connivence et déjà quelques mots qui relèvent d’une confiance réciproque qui ne demande qu’à éclore.

Les minutes ont passé très vite, j’ai bu deux cafés, ignoré quelques SMS silencieux.

Lorsque l’heure de partir est arrivée, j’ai proposé le prochain rendez-vous : ” Semaine prochaine, même heure, même endroit ? ”

J’espère qu’ils reviendront tous.

Aujourd’hui, j’ai rencontré le nouveau groupe de mon atelier et c’était chouette !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *